www.louistomlinsonfrance.com votre source française dédiée à Louis Tomlinson

Petit guide de vos voyages

Panique à bord! Louis vient d’annoncer un nouveau festival, et vous ne pouvez pas le rater! Mais tout semble long et compliqué! Où et comment acheter vos places? Comment vous déplacer? Où dormir?

Voici une ressource complète avec nos conseils, nos sites de confiance et nos recommandations pour toujours être à l’affût!

  1. Prendre vos places
  2. Choisir votre transport
  3. Choisir votre hébergement
  4. Informations diverses

1. Prendre vos places

La plupart du temps, il faut parer au plus urgent et ne pas se laisser déborder par toutes les réservations à faire avant l’essentiel. En effet, à quoi serviront des billets d’avion et un hôtel sans places? 

La première étape est de se rendre sur les sites de billetterie officiels, tels que TicketMaster pour le plus connu. Nous vous recommandons de toujours vous tenir informés de la mise en vente des places pour les festivals afin d’être dans la file d’attente, ou sur le site directement, à l’heure exacte. Si cela ne vous est pas possible, pas de panique. La plupart du temps, les festivals ne sont pas sold out dans la première heure qui suit. En revanche, il ne faut pas s’attendre à pouvoir briguer les meilleures places. Gardez en tête que l’essentiel est d’être dans la salle ou à l’endroit du festival, de profiter de la musique en direct avec des milliers d’autres personnes, bref, de vous éclater!

En règle générale, les billetteries en ligne vous permettent d’avoir un aperçu sur plan de votre place par rapport à la scène. N’hésitez pas à prendre quelques secondes pour être certain d’être satisfait de là où vous serez placé. 

Une fois que vous avez validé votre choix, il faut aller vite! Nous vous recommandons d’avoir à côté de vous votre carte bancaire pour ne pas perdre de temps à la chercher car une fois votre place dans votre panier, un compte à rebours est déclenché pour finir votre transaction. Si vous avez un compte sur la billetterie en ligne, connectez-vous à l’avance pour ne pas perdre de temps, et n’avoir à renseigner que vos coordonnées bancaires. Lisez attentivement les options qui vous sont proposées, notamment en terme d’assurances qui vous couvrent en cas d’annulation. Une fois que vous êtes certain de votre choix et de vos options, rentrez vos coordonnées bancaires.

Depuis quelques temps, les banques ont recours à un système de sécurité [exemple: Secure 3D ACS à la Caisse d’Epargne] qui ralentit votre transaction en la sécurisant. Vous recevrez un SMS au numéro associé à votre carte bancaire pour confirmer votre transaction. Si vous réservez sur l’ordinateur, assurez-vous d’avoir votre téléphone à proximité afin de taper le code de sécurité reçu le plus rapidement possible.

Vous avez enfin vos places! 

En cas d’échec de la transaction, sachez que si le compte à rebours n’est pas épuisé, vous avez encore la possibilité de retenter votre chance avec une autre carte bleue, pensez-y!

Deuxième cas de figure: vous n’avez pas obtenu de places. Rien n’est perdu, cependant ne laissez pas la panique vous gagner. Il existe aujourd’hui des dizaines de sites de revente mais certains ne sont ni sécurisés, ni sérieux. Beaucoup de ces sites ne vérifient pas leurs revendeurs, ce qui conduit à beaucoup d’arnaques (exemple: Viagogo est à éviter). Nous vous conseillons tout d’abord de revenir plusieurs fois sur la billetterie originale au cas où de nouvelles place aient été mises en vente. Sur Ticketmaster, un service de revente est désormais proposé, ce qui garantit une transaction sécurisée et une place qui sera utilisable. D’autres services en ligne sont disponibles, tels que StubHub. Il est cependant conseillé de vérifier que pour l’événement souhaité, l’accès avec un ticket revendu soit autorisé (certains festivals ou artistes interdisent la revente ou ne l’autorisent que par une plateforme.) 

Enfin, il est toujours possible de passer par les réseaux sociaux. En cherchant “ticket/s” et le nom de l’événement dans votre barre de recherche,  vous pourrez trouver de potentiels revendeurs. Cependant, faites attention à vous et aux arnaqueurs qui vendent la place qu’ils comptent utiliser. On vous refuse alors l’accès car quelqu’un a déjà validé le ticket quelques minutes avant vous… 

En résumé: préférez les sites de billetterie traditionnels (TicketMaster, Live Nation, DigiTick, Fnac, Carrefour Spectacles, etc…) et tentez d’y être à l’heure si vous souhaitez une bonne place! Pour racheter une place: préférez les sites sécurisés, ou privilégiez des revendeurs de confiance.

2. Vous rendre sur place

Avant même de penser au transport ou au prix, vérifiez d’avoir des papiers d’identité à jour et, si le festival ou le concert est à l’étranger, vérifiez également les modalités d’entrée dans le pays que vous visiterez. Pour ce faire et ne pas tomber sur des informations erronées, visitez France Diplomatie et recherchez le pays. Les informations sont mises à jour dès qu’elles changent. Pour le Royaume-Uni (Angleterre, Ecosse, Pays-de-Galles et Irlande du Nord), Brexit ou non, accord ou non avec l’UE, l’accès sera toujours possible uniquement muni d’une carte d’identité valide française, et ce jusqu’au 31 décembre 2020.

Une fois les formalités vérifiées, vous pouvez enfin vous pencher sur le problème du transport. Nous vous conseillons de privilégier le train et le covoiturage si l’événement prend place en France. Pour les festivals et concerts à l’étranger, l’avion sera souvent le plus rapide et le plus économique. 

Pour réserver un billet de train, consultez le site OUI SNCF ou Trainline

Pour réserver un billet d’avion, rendez-vous directement sur le site de la compagnie aérienne si vous préférez être dans un cadre “rassurant”. Nous vous conseillons cependant de consulter des plateformes comparatives afin de comparer les vols selon leur compagnies, horaires, et bien sûr prix. Parmi ces plateformes, certaines sont plus performantes que d’autres. Nous mettrons en avant celle que nous utilisons le plus souvent et qui a su prouver à plus d’une reprise son efficacité en proposant les vols les plus avantageux en termes de prix et durée: Kayak.fr .

Si vous devez prendre la route en voiture ou emprunter tout autre moyen de transport avant d’arriver à la gare ou à l’aéroport, prenez une marge de temps pour ne pas vous retrouver en retard en cas d’incident sur votre parcours (bouchons, accident sur la route, contrôles de police). Souvenez-vous que la SNCF conseille à ses usagers d’être sur place 10 à 20 minutes avant le départ du train (d’autant plus si vous ne connaissez pas la gare afin d’avoir le temps de retrouver votre quai, puis de repérer votre voiture). Pour l’Eurostar, vous devrez passer un contrôle de sécurité similaire à celui des aéroports, et la douane. Prévoyez une grosse quarantaine de minutes de battement une fois sur place. 

Si vous partez en avion et que vous n’avez pas l’habitude de le faire ou que vous ne connaissez pas l’aéroport, prévoyez d’y être deux heures trente à l’avance. Si vous n’avez aucun bagage à déposer pour la soute, pensez à vous enregistrer en ligne* pour directement passer au contrôle de sécurité (contrôle des appareils électroniques, matières métalliques, liquides < 100 mL), avant de vous diriger tranquillement vers votre porte d’embarquement. Gardez toujours votre billet ou votre téléphone ainsi que votre pièce d’identité près de vous. 

Une fois sur place, vous aurez toujours un moyen de rejoindre le centre-ville à partir de l’aéroport ou de la gare. La plupart du temps, des lignes de bus et de métro vous permettront de rejoindre l’hypercentre en une heure ou moins. Renseignez-vous auparavant sur le site de l’office de tourisme de votre destination qui est une ressource indispensable pour votre voyage afin de trouver les voies de communication, leurs horaires et leurs prix. 

* L’enregistrement en ligne est disponible pour la plupart des compagnies sur Internet à partir de 72h à l’avance. Pour d’autres, cela sera 48 ou 24h. L’enregistrement en ligne vous permettra de ne pas être victime de surbooking, plus particulièrement sur des vols low-cost très prisés. Si parfois le surbooking peut vous conduire à être surclassé en première, il peut ausi vous être fatal et vous coûter votre vol!

3. Vous héberger

L’hébergement est le troisième pilier de votre voyage, et définitivement pas quelque chose à prendre à la légère.

Lorsque vous ne connaissez pas la ville au préalable, ni ses infrastructures de transport, nous vous recommandons de choisir un hébergement au plus près du lieu de votre festival. Vous aurez toujours la possibilité de situer l’hébergement sur une carte de la ville, peu importe le site sur lequel vous vous trouvez. Profitez-en pour copier/coller l’adresse de l’hôtel sur Google Maps ou sur Plans (iPhone), et créez l’itinéraire jusqu’au lieu de l’événement afin de déterminer combien de temps il vous faudra pour faire le trajet à pied. 

Pour commencer votre recherche, nous vous conseillons différentes plateformes comparatives d’hébergement sur lesquelles vous pourrez trouver hôtels, auberges de jeunesse, appart’hôtels, appartements et bien plus encore. Pensez à Trivago, Booking.com, Hôtels.com qui sont parmi les leaders du marché. (En cliquant sur Booking.com, vous serez redirigé sur un lien qui mène à la plateforme et vous offre 15€ sur votre prochaine réservation). Si vous créez un compte sur ces sites, le plus vous réserverez, le plus vous cumulerez des avantages. (1 nuit offerte pour 10 nuits réservées sur Hotels.com et le programme Genius sur Booking.com).

La majorité de ces plateformes vous permettront de réserver votre hébergement au meilleur prix. Vous pourrez également les pré-sélectionner pour n’avoir à trier que parmi les plus pertinents selon ce que vous recherchez: proximité du centre-ville, salle de bains privative, petit-déjeuner compris, annulation gratuite, paiement sur place, etc. Dans 99% des cas, que le paiement s’effectue directement par Internet ou sur place, votre numéro de carte vous sera demandé afin de confirmer votre réservation. L’hébergeur réalisera probablement une pré-autorisation sur votre carte, c’est-à-dire qu’il bloquera l’équivalent du prix d’une nuit pour s’assurer que vous aurez les fonds nécessaires pour payer une fois sur place. Cette somme ne vous sera pas retirée, simplement bloquée. 

Pour votre sécurité, nous vous conseillons, quand cela vous est possible, de vérifier l’environnement de l’hôtel en  mode Street View sur Google Maps afin de ne pas avoir de mauvaises surprises une fois sur place!

4. Autres recommandations diverses

  • Lorsque vous voyagez à l’étranger, assurez-vous que votre carte bancaire soit compatible et fonctionne sur place sans pour autant être surchargé par la banque d’une commission énorme à chaque paiement ou retrait.
  • Si la monnaie est différente, il est parfois intéressant de vous renseigner sur le taux de change auparavant afin de changer vos euros en France pour la monnaie locale. Le taux le plus avantageux est celui de Travelex.
  • Pour votre forfait téléphonique, assurez-vous qu’il vous est possible de téléphoner ou d’envoyer des messages en France à partir de l’étranger pour éviter les mauvaises surprises une fois sur place.
  • Si vous ne parlez pas la langue locale, n’hésitez pas à vous procurer des petits guides linguistiques “de survie” qui coûtent environ 5€ et qui sont de plus en plus proposés par les dictionnaires tels que Larousse ou Assimil.
  • Si vous ne connaissez pas la ville et que vous souhaitez visiter, les petits guides Lonely Planet ou Cartoville sont très complets et vous proposent la plupart du temps des plans détaillés quartier par quartier avec des promenades à faire, des bars et restaurants sympas à tester, et des choses à voir.
  • Lorsque vous voyagez pour seulement quelques jours, tentez de voyager léger! Prenez le strict minimum pour ne pas avoir à payer de bagage en soute, gagner du temps et réduire votre empreinte écologique!
  • Avant de partir, vérifiez toujours que vous avez: vos papiers, vos billets, votre argent et votre téléphone. Tout le reste peut être remplacé ou acheté en cas d’oubli!
  • Si vous voulez filmer la prestation de Louis, n’hésitez pas à stabiliser votre bras et votre téléphone comme vous le pouvez pour filmer au mieux, mais à regarder au-dessus pour ne pas le voir à travers votre écran!
  • La plupart des salles et autres lieux de réception acceptent les batteries externes, n’hésitez pas à vous munir d’une dans le cas où votre téléphone ne tient pas la charge.
  • Dans certains pays, le voltage des prises est différent, ce qui fait qu’il vous faudra des adaptateurs pour brancher vos prises au mur (notamment en Angleterre et aux Etats-Unis). Vous pourrez trouver ces adaptateurs dans des hypermarchés, ou en cas d’urgence, dans les RELAY ou WHSmith de vos aéroports et gares!
  • Profitez bien, dansez, chantez!
fr_FRFrançais
en_GBEnglish (UK) fr_FRFrançais